L’Obélisque de Paris, joyau de la place de la Concorde

0

L’Obélisque de Paris ou Obélisque de Louxor est un des monuments les plus emblématiques de la capitale. Symbole du rayonnement de la France, il trône majestueusement au centre de la place de la Concorde. Présentation de ce magnifique joyau.Obélisque Paris Concorde et Tour Eiffel

L’histoire de l’Obélisque de Paris

L’Obélisque de Paris provient du temple de Louxor en Egypte. Vieux de 3300 ans, Il est fabriqué en granite rose d’Assouan et mesure 23 mètres de haut et pèse 222 tonnes. Il a été offert en 1830 par l’Egypte en reconnaissance du travail du Français Champollion pour la traduction des hiéroglyphes.

Le roi Louis-Philippe décida de l’ériger au centre de la place de la Concorde ce qui fut chose faite en 1836 après bien des péripéties pour le ramener. Un navire est spécifiquement construit à cet effet pour transporter l’obélisque mais aussi pouvoir passer sous les ponts de la Seine. Il part en avril 1831 de Toulon et arrive sur le Nil en août. Il doit faire face à la crue du Nil, aux tempêtes hivernales et au creusement d’un canal pour atteindre le temple de Louxor, … Il repart en avril 1833 et atteint Paris en décembre 1833.

Il est finalement érigé le 23 octobre 1836, devant une foule ébahie qui acclame Louis-Philippe qui apparait au balcon lorsqu’il est sûr que l’Obélisque ne va plus s’effondrer ! Initialement, il était prévu de ramener aussi son frère jumeau qui trônait à l’entrée du temple de Louxor mais vu la difficulté et le coût de l’aventure on se résigna à n’en ramener qu’un seul ! Que de prouesses technologiques utilisées pour le transport et l’érection de cet obélisque !Obélisque Paris Concorde

L’Obélisque de Paris, symbole égyptien au cœur de la capitale

L’Obélisque de Paris se situe dans l’alignement parfait que constitue l’axe historique de Paris : du Louvre à l’Arche de la Défense en passant par le jardin des Tuileries, l’Arc de Triomphe et l’avenue des Champs-Élysées

Son piédestal était à l’origine carré et orné de seize singes dressés sur leurs pattes arrière qui laissaient entrevoir leur sexe. Pour ne pas heurter les yeux prudes des parisiens de l’époque, il fut décidé de ne pas installer ce piédestal mais de le remplacer par un plus conventionnel. Une structure de neuf mètres de haut.

L’Obélisque de Paris est orné de magnifiques hiéroglyphes sur chacune de ses faces représentant des dieux ou pharaons égyptiens comme Ramsès II. A son sommet est érigée une structure pyramidale appelée pyramidion. Haut de 3,60 m, il est en bronze recouvert de feuilles d’or. Hieroglyphes Obélisque Paris Concorde

Le cadran solaire de la place de la Concorde

L’Obélisque de Paris porte son ombre sur la magnifique place de la Concorde sur lequel un cadran solaire est représenté. Il sert donc de gnomon, et indique l’heure sur des chiffres romains tracés au sol de la place.

Cette place, la plus vaste de Paris avec 8,64 hectares a été conçue en 1755 et doit son nom à la volonté de réunir le peuple après la période trouble de la Terreur. Place atypique car elle est non délimitée par des bâtiments sur trois de ses côtés. En effet, les Champs-Élysées, le jardin des Tuileries, et la Seine la délimite tandis que seul à l’ouest, des bâtiments sont présents : l’hôtel de Crillon, l’Automobile Club de France, l’hôtel de Coislin et l’hôtel de la Marine.

Cette place fut aussi le lieu d’exécutions pendant la révolution : Louis XVI, Marie-Antoinette, Charlotte Corday, Danton, ou encore Robespierre y perdirent la tête.

Place de la Concorde et Obélisque de Paris

Accéder à l’Obélisque de Paris

Pour accéder à la Place de la Concorde et y admirer l’Obélisque de Paris : arrêt métro Concorde ligne 1. Plus d’information sur le site officiel de la RATP.

Trouver un parking à proximité de l’Obélisque de Paris

Dans ce quartier historique de Paris, il y a peu de parkings. Mais en s’éloignant un peu on en trouve au meilleurs prix. Pour vérifier la disponibilité et trouver les meilleurs tarifs et réserver votre place cliquez sur : information et réservation parking.

Share.

Leave A Reply